1

Mise en valeur du patrimoine local

Le chantier de restauration du four à pain à St-Marc a démarré le 3 juin 2022.

Dans le respect des constructions et matériaux traditionnels, une équipe de bénévoles a décidé de se retrousser les manches et de commencer la restauration du magnifique four à pain, situé au milieu du bourg.

Premiers travaux : le nettoyage des abords et le démontage des parties usées par le temps.
A suivre : la reconstruction des parties détériorées.

Lien de l’article de Ouest-France du 8 juin 2022


Quelques explications sur le chantier réalisé au cours de l’été 2022

Ce vieux four de plusieurs siècles fait partie de la “Métairie de la Grand maison”, propriété des seigneurs de Saint-Marc jusqu’en 1916, date à laquelle, il fut acheté par la famille Tropée Bouvier.

Depuis 2018, Il est propriété de la commune.

Son caractère patrimonial essentiel et son état de ruine avancé ont ému et motivé les membres de l’association “Histoire et Patrimoine” qui ont proposé de le restaurer sous la forme de chantier participatif. Une convention en défini les contours : l’association assure l’organisation des différentes journées de chantier et, de son côté, la commune fournit les matériaux nécessaires et les rafraichissements aux bénévoles.

Vendredi 3 juin, première journée de nettoyage et de démontage. Une dizaine de bénévoles a retiré le reste d’ardoises, la charpente, le lierre… et encore le lierre qui avait pris possession de l’extérieur, de l’intérieur du four mais aussi de la maçonnerie en infiltrant ses racines partout. Les joints réalisés parfois au ciment ont commencés à être retirés.

La journée s’est terminée par un apéro bien mérité suivi d’une soirée grillade préparée par d’autres bénévoles.

Depuis le chantier de la consolidation des fondations est pris en charge par Jean-Paul avec l’aide de Jean-Pierre.

Vendredi 22 juillet. Il a bien fallut se rendre à l’évidence. La gueule du four et toute la façade attaquées de toutes parts par le poids des ans et surtout et encore… le lierre, ont dû être démontées.

En fin de journée, nos artisans bénévoles se sont retrouvés pour échanger et se coordonner sur la suite à donner aux travaux ; s’en est suivie une soirée conviviale autour d’un apéro.

Puis, bénévoles, sympathisants et voisins se sont réunis autour du barbecue pour griller leurs viandes,  leurs légumes et partager les entrées et les desserts. Merci à tous pour votre engagement et votre abnégation.

Jeudi 28 juillet, nouvelle journée de démontage. Cette fois ci, il s’agit de retirer une partie de la terre qui recouvre la voute pour accéder aux briques défectueuses. C’est une opération délicate pour ne pas provoquer l’effondrement total !

A suivre !

Lien de l’article de la Chronique Républicaine du 4 août 2022