1

Autres

Saint-Georges-de-Chesné
#HTAG Hébergement Touristique d’Avant-Garde

Ré-enchanter l’enclos presbytéral de Saint-Georges-de-Chesné en un nouveau concept d’hébergement touristique ”à la bretonne”

En début d’année 2018, le Pays Touristique de Fougères lance un appel à projet HTAG (HébergementTouristique d’Avant-Garde).
Les élus de Saint-Georges ont candidaté avec le dossier de réhabilitation de l’enclos presbytéral : la maison de curé, la grange dîmière, le jardin et son parc. Le projet présenté a été retenu car il présente un véritable potentiel pour développer une offre d’hébergement inédite sur le territoire.
Ce nouveau concept à caractère patrimonial sera 100 % éco-responsable et proposera une expérience de vacances unique et originale.

Dans le cadre du projet HTAG, une équipe de 20 personnes, compétentes en matière de tourisme et de patrimoine, du pays de Fougères, du Conseil régional et départemental, de la Chambre de commerce et d’industrie, et des élus ont travaillé pendant 2 jours afin de définir la clientèle-cible.
D’une capacité de 15 personnes, le gîte accueillera des familles, des tribus en quête d’espaces facilitant les regroupements, en respectant l’intimité de chacun.
Le lieu devra permettre de trouver un environnement calme, de détente, d’authenticité, en accord avec la nature préservée, tout en profitant d’un confort soucieux d’économie durable.
En mars 2019, la commune Rives-du-Couesnon a pris le relais et a missionné le cabinet d’architectes
”Désir d’Espaces”. Celui-ci est accompagné d’un bureau d’études des structures, des fluides et du
paysage. Leur mission est scindée en 3 phases :

La conception du projet repose sur la restructuration du presbytère, avec 2 studios au rez-de-chaussée, 2 chambres au 1er étage et un dortoir au second étage.

L’extension, dans la continuité de la maison, proposera une grande salle commune (cuisine, salon) pouvant accueillir 15 personnes, à l’étage 2 chambres et une mezzanine-dortoir. La grange dîmière constitue un espace de jeux, de détente, propice aux animations, expositions… en lien avec le jardin et le parc.

Le bâti ancien, à caractère patrimonial, sera rénové avec un objectif ”BEPOS” (bâtiment à énergie positive) incluant des produits bio-sourcés locaux.

L’innovation architecturale caractérisera l’extension, faisant cohabiter l’ancien et le récent.

L’hébergement sera pensé comme un lieu d’expérimentation pour améliorer la gestion des ressources en eau et en énergie et la gestion des déchets dans le cadre des séjours touristiques.

Un bâtiment éco-géré, un hébergement connecté aux technologies modernes mais aussi connecté à son territoire et à ses activités, qui place l’humain au coeur de l’expérience de vacances.